"Mon cahier, je vis mieux avec l'EFT " est paru aux Editions Leduc.S

Trouvez un thérapeute : cliquez sur la carte

Annuaire praticiens EFT

Une formation courte à l'EFT - LYON - PARIS - LILLE

Les personnes qui souhaitent effectuer une formation à visée coaching et approfondir leur pratique de cet outil peuvent suivre un cursus plus court.

Pour LYON et PARIS, inscrivez-vous sur le site www.ifpec.org.

Pour LILLE, contactez directement l'organisateur SYMBIOFI pour les inscriptions : www.symbiofi.com

Pour tout renseignement,
contactez Anne-Marie ou Nathalie au 04 74 56 32 45 ou
 07 87 00 98 35.

Newsletter

L'IFPEC est un prestataire de formation continue enregistré auprès de la Préfecture. "Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat. En application de l'article L.6352-12 du code du travail. "

Accueil > Ressources > Le Blog

Le Blog de l'IFPEC

mar.

05

déc.

2017

Lancement du deuxième Congrès Européen de la Psychologie Énergétique

Le deuxième Congrès de la Psychologie Énergétique se déroulera à Paris (Quartier Bercy) les 26 et 27 mai 2018 et réunira un large panel de spécialistes internationaux des thérapies énergétiques (cliquez ici). Certains d'entres eux seront présents en France pour la première fois. C'est une occasion unique de franchir un cap dans votre pratique thérapeutique ou votre évolution personnelle.

Cette manifestation s'adresse aussi bien aux professionnels de l’accompagnement et de la santé qu'au grand public. Aucun pré-requis n'est demandé pour y participer. Il suffit de vous intéresser aux thérapies du futur dans le domaine des soins énergétiques et quantiques ou bien à votre bien-être en général.

Des médecins, des psychologues et des chercheurs en neurosciences, spécialistes des soins énergétiques et des thérapies novatrices dévoileront les bénéfices de leurs recherches sur la santé physique et mentale pour mieux gérer le stress, limiter le vieillissement, améliorer la santé, développer les performances, ou encore guérir de traumas que l'on pensait encore récemment être indélébiles. Vous y découvrirez :

- Des conférences avec des spécialistes de renommée internationale qui partageront leur expertise située à la pointe des toutes dernières découvertes dans le domaine de l’énergétique, l’épigénétique, la physique quantique,

- Des formations en EFT et TFT, la thérapie du champ mental, avec des experts incontestés tels Dawson Church, spécialiste mondial de l’EFT, ou Joanne Callahan co-fondatrice de la Thérapie du Champ Mental (voir ci-dessous),

- Des ateliers avec la participation exceptionnelle du neuroscientifique américain Joe Dispenza qui animera  une journée intitulée « Devenir surnaturel », un travail basé sur les plus récentes recherches en neurosciences exposées dans son dernier livre éponyme,

- Une table ronde, moment d’échanges privilégiés avec ces scientifiques et thérapeutes d’horizons divers.

L'IFPEC s'associe à l'organisation de ce 2ème Congrès, véritable carrefour des sciences avant-gardistes et des savoirs ancestraux et vous propose de réserver dès aujourd'hui votre formation avec Johanne Callahan, qui sera présente pour la première fois en France, et Dawson Church (cliquez ici).

0 commentaires

dim.

05

mars

2017

L'état de la recherche dans le domaine de la psychologie énergétique

Les modalités de la psychologie énergétique (PE) ont été étudiées par plus de 100 chercheurs dans au moins sept pays. À partir de 2016, plus de 80 études ont été publiées sur les modalités de cette nouvelle branche de la psychologie. Nous disposons de 43 essais randomisés controllés publiés sur les approches de psychologie énergétique. Quatre méta-analyses ont également été réalisées. Trois d'entre elles ont démontré de grandes tailles d'effet et la quatrième a montré une taille d'effet modérée.

Les résultats de ces études ont été publiés dans plus de 15 différents revues évà comité de lecture, y compris le Journal of Clinical Psychology, le Journal of Nervous and Mental Disease et les revues APA Psychothérapie : théorie, recherche, pratique, formation et examen de la psychologie générale . Bien que de nombreuses questions importantes restent à résoudre, un gros travail de fond a déjà été réalisé. 

La prochaine étape de la recherche dans le domaine de la psychologie ébergétique consiste à explorer les mécanismes d'action de ces modalités et à étudier les changements physiologiques en utilisant des outils comme les puces à ADN, les MEG (magnéto-encephalographie), les IRMf et les TEP et les neurotransmetteurs et les dosages hormonaux. 

"La discussion sur les mécanismes de traitement est intéressante, d'autant plus que nous ne savons pas vraiment comment fonctionne une psychothérapie. Théoriquement, chaque méthode a sa formulation, mais les mécanismes physiques sous-jacents sont plus difficiles à discerner. Et quand une explication du mécanisme de fonctionnement est découverte, elle ne fait que poser encore plus de questions. C'est pourquoi il est remarquable que des mécanismes physiologiques soient déjà découverts pour la psychologie énergétique, même si elle est plus jeune et plus surprenante que des méthodes plus établies ... ».

Vous pourrez télécharger ci-dessous des rapports de recherches qui sont également disponibles sur le site de l'ACEP : http://www.energypsych.org/?Research_Landing

Energy Psychology Studies and Review Articles with Abstracts
EP_Studies_with_Abstracts_Ch.pdf
Document Adobe Acrobat 919.3 KB
Clinical Case Studies in Energy Psychology
EP_Clinical_Case_Studies-4.4.pdf
Document Adobe Acrobat 159.5 KB
Energy Psychology Studies with Abstracts Organized by Category
EP_Studies_with_Abstracts_by.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Energy Psychology Theoretical and Review Articles
EP_Review_Articles-4.4.16.pdf
Document Adobe Acrobat 286.6 KB
0 commentaires

mer.

20

janv.

2016

Une première conférence de l'IFPEC sur la psychologie en Algérie

L'IFPEC a répondu  à l'invitation de l'Association pour l'aide, la Recherche et le Perfectionnement en Psychologie, la SARP, pour une conférence sur la psychologie énergétique, le 19 janvier, qui s'est tenue à Alger au siège de l'association.  Plus de 80 professionnelles et professionnels de la santé (psychologues, psychiatres, médecins, dentistes,etc.) ont assisté à la présentation de Jean-Michel Gurret, président de l'IFPEC, avec un vif intérêt. Le haut niveau des participant(e)s, dont plusieurs sont maîtres de conférences, enseignant(e)s dans des fac d'Alger ou de France a orienté le débat sur la compréhension des modalités de fonctionnement de la psychologie énergétique. Se basant sur les études scientifiques les plus récentes en matière de neurosciences et psychologie énergétique, JM Gurret a illustré son intervention avec de nombreux exemples, effectué une démonstration à la demande du public et répondu durant une heure trente à un feu nourri de questions.

La SARP est une association scientifique qui regroupe des enseignants, des chercheurs de l'Université d'Alger ainsi que de nombreux psychologues praticiens. Ses missions essentielles sont d'intervenir en matière de prévention et d'aide psychologique, d'oeuvrer pour le développement de la recherche en psychologie et science de l'éducation ainsi que l'amélioration de la formation des psychologues. Elle édite également et diffuse des tests et supports de soutiens psychologique et offre des prestations de service en matière d'aide psychologique, de recherche, d'évaluation des potentiels et d'édition.

Le centre d'aide psychologique dispose de deux structures dont l'une est située à Sidi-Moussa et assure une aide et une prise en charge psychologique ainsi qu'une assistance psychosociale pour des personnes victimes de violences. La seconde, installée à Dely-Ibrahim, est consacrée à la fois à la prise en charge de personnes en situation de souffrance mentale et à la supervision des praticiens dans leur pratique clinique quotidienne.

7 commentaires

ven.

18

déc.

2015

Quelle place pour l'énergie dans la psychologie énergétique ?

Malgré le nombre grandissant d’études confirmant leur efficacité, l’adhésion du corps médical aux méthodes de la psychologie énergétique est limitée par l’usage vague du terme d’ « énergie » dans le nom du champ et ses cadres explicatifs. Dans cette étude le psychologue et chercheur David Feinstein, Ph.D. (1), se penche ici sur la question de savoir si le concept d’ « énergie » est nécessaire pour expliquer intégralement les résultats cliniques observés à la suite de traitements en « psychologie énergétique ».

Des éléments de preuve ont étés découverts, montrant que des modulations dans trois types d’énergies – les signaux électromagnétiques, les ondes cérébrales et les champs énergétiques – confèrent aux protocoles de psychologie énergétique leur capacité à modifier rapidement des schémas cérébraux bien établis. Les signaux électromagnétiques qui atténuent l’état d’alerte dans l’amygdale varient selon la stimulation de points d’acupressure choisis (ou acupoints). La stimulation d’acupoints génère aussi la production d’ondes delta, qui neutraliseraient les voies neuronales responsables des peurs non adaptées. De plus, les champs énergétiques qui organisent l’activité neuronale offrent une solution potentielle à un dilemme neuroscientifique. Les modèles neurologiques conventionnels n’expliquent pas comment les différentes activités cérébrales impliquées dans le traitement d’informations se coordonnent. Tout comme il a été prouvé que les champs électromagnétiques organisent l’activité cellulaire liée à la cicatrisation, les champs énergétiques pourraient organiser les processus neurologiques. La disparition rapide de souvenirs envahissants bruts qu’accomplit la psychologie énergétique est partiellement imputable à la capacité qu’a la stimulation de points d’acupuncture à impacter directement ces « champs organisants ». Un modèle de travail destiné à expliquer les résultats des traitements en psychologie énergétique se fonde sur trois axiomes concernant les champs électromagnétiques et les énergies plus « subtiles » en psychothérapie : 1) l’énergie est une dimension omniprésente du corps et de l’esprit qui peut être influencée de sorte à obtenir un résultat particulier sur l’un ou l’autre ; 2) l’énergie est un vecteur d’information ; et 3) les interventions cliniques peuvent mobiliser les voies par lesquelles les champs énergétiques s’influencent entre eux et influencent l’activité neuronale par résonance.

(1) Une partie de cette étude est reproduite ici avec la permission de David Feinstein et de Dawson Church, son éditeur (Energy Psychology Press).

(...) Un programme de recherche à long terme de la Harvard Medical School employant l’IRMf et les PET scans a démontré que la stimulation de certains points d’acupressure provoquait une réduction sensible de l’activité de l’amygdale et d’autres zones du système limbique (Dhond, Kettner et Napadow, 2007 ; Fang et al., 2009 ; Hui et al., 2000, 2005). Les protocoles de psychologie énergétique combinent la stimulation de points d’acupressure avec l’activation d’émotions dont le patient veut se débarrasser par l’exposition imaginaire, en gardant généralement à l’esprit un souvenir problématique ou un déclencheur émotionnel. Cela provoque simultanément une accentuation de l’état d’alerte (par l’exposition imaginaire) et une atténuation de l’état d’alerte (par les signaux électromagnétiques envoyés au système limbique lors de la stimulation d’acupoints). En réconciliant ces signaux contradictoires, le cerveau devient capable de faire face au souvenir ou au déclencheur sans que le système limbique ne soit activé. Si les chercheurs de Harvard ont utilisé la technique traditionnelle d’acupuncture avec des aiguilles comme principal moyen de stimuler les acupoints qu’ils étudiaient, un certain nombre d’autres chercheurs ont observé un retour à la normale des schémas d’ondes cérébrales à la suite d’un traitement par stimulation d’acupoints pour des troubles neurologiques et des troubles liés à l’anxiété (Diepold & Goldstein, 2009 ; Lambrou, Pratt et Chevalier, 2003 ; Swingle, 2010 ; Swingle, Pulos et Swingle, 2004). Une étude en double aveugle comparant l’acupuncture par ponction à l’aiguille avec la pression sans pénétration de la peau a également mis en évidence des résultats équivalents pour ces deux interventions (Takakura et Yajima, 2009). Que ce soit en utilisant des aiguilles, en stimulant manuellement ou en employant d’autres moyens, le processus est lancé par la génération d’un courant piézoélectrique (un courant électrique produit par la pression mécanique) selon le même principe que celui qui est utilisé pour produire l’étincelle dans les briquets dits « électroniques » ou les barbecues à gaz. Les courants électriques sont ensuite transmis aux cellules, aux organes et aux autres systèmes biologiques du corps par le biais des tissus conjonctifs (Oschman, 2003).

Nous avons donc là un mécanisme d’action plutôt bien établi pour les protocoles de psychologie énergétique : les signaux électriques produits par la stimulation des points d’acupressure choisis atténuent l’activité limbique. Un second procédé a été identifié, impliquant pour sa part les ondes cérébrales. L’imagerie par EEG a montré que la stimulation sensorielle à répétition – ici, la stimulation des points d’acupressure – provoque une forte augmentation de l’amplitude des ondes delta dans les zones du cerveau impliquées dans les souvenirs de peur. Après plusieurs minutes de stimulation, il a été montré que ces ondes delta amplifiées perturbaient les réseaux mnémoniques activés d’une manière qui rappelle le « système de révision naturelle de la mémoire » lié aux ondes delta du sommeil (Harper, 2012, p.61). En particulier, les récepteurs de glutamate des synapses, qui régulent les souvenirs de peur, seraient « dépotentialisés[1]  par ces puissantes ondes d’activation neuronale » (p.61). Lorsque les circuits neuronaux de l’amygdale, qui maintiennent l’état d’alerte, sont désactivés de la sorte (pendant quasiment n’importe quel protocole de thérapie par l’exposition employant la stimulation sensorielle à répétition sur la partie supérieure du corps, selon les recherches de Harper), « la base matérielle du souvenir de peur a été retirée » (p. 64). Ruden (2010) s’est basé sur cette découverte, entre autre, pour concevoir un protocole sophistiqué pour le traitement des traumatismes. (...).

Les trois systèmes énergétiques primaires de la psychologie énergétique

En quelque sorte, la psychologie énergétique est à la médecine énergétique ce que la psychiatrie est à la médecine conventionnelle. La psychiatrie applique des principes et des procédés médicaux pour améliorer la santé mentale du patient, la psychologie énergétique applique des principes et des procédés de médecine énergétique dans le même but. En plus de formes d’énergie classiques de l’ordre de l’électromagnétique, les thérapeutes énergéticiens pensent aussi travailler avec des énergies « subtiles », plus difficiles à détecter et à mesurer (Collinge, 1998). L'Association for Comprehensive Energy Psychology (www.energypsych.org) distingue trois systèmes d’énergies subtiles pouvant être manipulés lors des interventions psycho-énergétiques : 1) les voies énergétiques, telles que les « méridiens » ; 2) les centres énergétiques, tels que les « chakras » ; et 3) les champs énergétiques entourant le corps, scientifiquement dénommés « biochamps » ou connus dans les traditions médicales et spirituelles comme l’ « aura ».

Ces trois formes d’énergie subtile – les méridiens, les chakras, et les biochamps – ont été découvertes et utilisées par des guérisseurs dans le monde entier pendant des millénaires. Au moins 97 cultures font référence à l’aura humaine, chacune d’entre elles lui donnant un nom en particulier (White et Krippner, 1997). Les chakras, selon Collinge (1998), sont des centres majeurs, tant pour l’énergie électromagnétique que pour l’énergie vitale, [qui] sont reconnus dans des cultures indigènes du monde entier. La tradition Huna de Hawaii les nomme « centres auw » ; la Cabbale les appelle «  centres de l’arbre de vie ». La tradition Taoïste chinoise les appelle dantien et la théorie du yoga les appelle « chakras ». (p. 35)

Une « énergie vitale » traverserait aussi le corps le long d’un réseau de voies invisibles que la médecine traditionnelle chinoise appelle « méridiens » et la tradition yogi d’Inde ancienne appelle « nadi ». Chacun de ces trois systèmes énergétiques – l’aura, les chakras et les méridiens – impliquerait des énergies électromagnétiques ainsi que des énergies subtiles.

Les éléments empiriques corroborant l’existence des énergies subtiles

Non seulement l’existence de l’aura, des chakras et des méridiens est corroborée par sa présence dans de multiples cultures, mais chacun d’entre eux a été repéré par des mesures électromagnétiques et d’autres formes de vérification physique. En fait, des centaines d’expériences employant des dizaines d’instruments non-conventionnels ont mis en évidence l’existence d’énergies qui ne sont pas décrites dans les cadres conventionnels (Church, 2009 ; Collinge, 1998 ; Dale, 2009 ; Gerber, 2001 ; Oldfield & Coghill, 2011 ; Swanson, 2003, 2010 ; Tiller, 1997). Il existe par exemple une démonstration puissante de l’existence des énergies subtiles faite en laboratoire, d’abord en Russie puis sous la forme d’une suite d’expériences collaboratives réunissant l’institut HeartMath en Californie et l’institut de physique biochimique de l’Académie des Sciences de Russie (Poponin, 2012) : un faisceau laser envoyé dans un espace vide montrait nettement les schémas du champ énergétique de ce vide après qu’une boite hermétique contenant de l’ADN ait été placée à l’intérieur.  Après que cet ADN ait été retiré de cet espace en le maintenant sous vide, le laser était à nouveau envoyé dans le vide : cette fois, des schémas d’oscillation lumineuse qui n’étaient pas présents dans le vide avant l’insertion de l’ADN avaient subsisté après que l’ADN ait été retiré. Ces oscillations résiduelles sont considérées comme l’empreinte de l’ADN en énergie subtile. Si elles avaient été des empreintes électromagnétiques, qui se diffusent à la vitesse de la lumière, ces traces auraient très rapidement quitté l’espace clos ou y auraient été absorbées. Mais, comme le faisait remarquer Swanson (2010), elles avaient « une existence stable et indépendante ».

Partant du principe que ces énergies sont plus qu’un simple artefact de la nature, Swanson (2010) a avancé que « les énergies subtiles modifient les forces connues de l’électromagnétisme, de la gravité, et de l’activité nucléaire [et] semblent être à la source des auras et des chakras et du qi [force vitale] qui traverse le système des méridiens d’acupuncture dans le corps » (pp. 48-49). Pour les psychothérapeutes, la qualité la plus stimulante des énergies subtiles est probablement leur capacité à « réagir à et à interagir avec les pensées » (Swanson, 2010, p. 50). L’influence de l’intention sur la croissance des végétaux (McTaggart, 2007 ; Tompkins et Bird, 1973) et la guérison (Schmidt, 2012), ainsi que sur les instruments mécaniques (Nelson, Bradish, Dobyns, Dunne et Jahn, 1996 ; Tiller, 1997), est corroborée par des éléments empiriques forts et il semblerait bien qu’une forme d’énergie subtile serve d’intermédiaire (Dale, 2009).

Un modèle de travail pour la psychologie énergétique

Il est bien établi que les souvenirs, les croyances, les sentiments, les pensées et les habitudes comportementales sont codés dans le cerveau. Il n’y a également aucun doute quant au fait que l’énergie transporte des informations, comme le font les ondes lumineuses qui vous permettent de lire ces mots, comme le font également les ondes sonores, les ondes radio et d’autres fréquences électromagnétiques telles que les rayons X. On connait beaucoup moins bien la manière qu’ont ces énergies électromagnétiques d’interagir en coordonnant des processus psychologiques, les champs énergétiques permettant d’organiser les neurones du cerveau lorsqu’ils codent l’information.

Le modèle explicatif original de la psychologie énergétique était la formulation de Roger Callahan des « thought fields », des « champs de pensée ». Callahan voyait le champ de pensée comme un « champ de force » du corps, « transportant des pensées et des informations » (Callahan et Callahan, 2011, p. xxi). La Thérapie des champs mentaux de Callahan enseigne au client comment s’accorder au champ de pensée associé à un problème psychologique. La stimulation de certains points d’acupressure à la suite de l’activation mentale de ce champ de pensée neutraliserait les perturbations énergétiques liées à ce problème. Le résultat escompté de cette suite d’actions est une altération du champ de pensée qui entretient les réactions émotionnelles, les comportements et les modes de pensée problématiques. (...).

L’énergie transporte des informations

Des informations sont transportées dans l’énergie émise par d’innombrables appareils, du routeur wifi à la tour de télécommunication. En fait, l’information a été décrite comme « de l’énergie qui vibre » (Dale, 2009, p. 4), avec des amplitudes et des fréquences capables de coder des informations qui peuvent être « stockées ou appliquées » (p. 5). Les ondes électromagnétiques vont des basses fréquences, telles que les ondes radio, qui peuvent traverser des milliers de kilomètres, aux hautes fréquences, dont la longueur d’onde est plusieurs fois plus petite qu’un atome.

Il semblerait que les interventions psycho-énergétiques provoquent des changements dans les systèmes énergétiques qui codent l’information psychologique, et en particulier dans les méridiens, les chakras et les biochamps qui entourent le corps. Les chakras, par exemple, sont un ensemble de champs énergétiques liés entre eux qui – selon les guérisseurs énergéticiens qui travaillent avec eux – jouent un rôle crucial dans la gestion des souvenirs et le maintien des schémas psychologiques (Judith, 1987). La subtilité de cette information et la quantité de détails qu’elle transporte pourrait être surprenante, comme le donne à penser ce rapport de la guérisseuse énergétique intuitive Donna Eden (2008) :

Chaque chakra descend en spirale, à travers plusieurs couches, dans le corps. […] Si je descends assez profondément dans le champ, j’atteins le quatrième, le cinquième, le sixième niveau, j’ai des images et des histoires. Quand je raconte ces histoires, la personne les confirme généralement sur le ton de la surprise.  En travaillant sur le chakra du cœur d’une femme de 36 ans assez morose, je racontais : « j’ai l’impression de voir le monde dans les yeux d’un enfant de sept ans et je viens de perdre quelqu’un qui m’était très cher. Ce n’est pas un parent, peut être un frère ou une sœur ? Mon chagrin est insurmontable. Mon cœur se ferme ». Etonnée, elle répondait en sanglotant : « C’est quand Robert, mon grand frère, s’est fait tirer dessus par accident par un garçon du voisinage qui jouait avec le pistolet de son père. Il est mort deux jours plus tard » (pp. 155 – 156).

Par delà la mémoire contenue dans le champ énergétique de son chakra, il y avait des instructions qui empêchaient cette femme, Gail, de se risquer à des relations trop intimes. Dans cette interprétation, les apprentissages implicites sont codés dans le champ énergétique aussi bien que dans les neurones. Après la mort de son frère, Gail ne s’était plus jamais autorisée à aimer quelqu’un aussi fortement. Une fois que les techniques énergétiques eurent  rétabli l’ordre et l’équilibre dans les énergies perturbées que contenait le chakra de son cœur, elle a vécu un changement interne vis-à-vis de ce problème. La même séquence de reconsolidation que celle décrite précédemment s’est produite en elle, mais l’intervention énergétique passait cette fois par le chakra du cœur au lieu de la stimulation d’acupoints. La douleur liée à la mort de son frère a été activée et le chakra de son cœur a été simultanément rééquilibré, et le fait de pouvoir repenser à la mort de son frère sans en souffrir constituait l’expérience de juxtaposition permettant à sa peur-réflexe vis-à-vis des relations intimes d’être éradiquée pour que des stratégies plus adaptatives puissent être développées. En fait, Gail a dit avoir accompli une « avancée » dans son couple, lui permettant d’accéder à de nouveaux niveaux d’intimité dans la semaine suivant l’intervention. S’il se peut, évidemment, que ce soit une coïncidence, la corrélation entre des modifications apportées sur des problèmes fondamentaux lors de séances de psychologie énergétique et des changements dans les schémas émotionnels et comportementaux sont souvent rapportés.

Les chakras, selon Eden (2008), contiennent des informations psychologiques et stockent des souvenirs dans un système distinct qui fonctionne en parallèle de la mémoire contenue dans les neurones du cerveau, les influence et, en quelque sorte, les duplique. Aussi étrange que cela puisse paraître aux yeux des Occidentaux, les processus « mentaux » ne sont plus considérés comme étant limités au seul cerveau. Les neurosciences ont démontré que la mémoire et l’intelligence sont distribuées dans l’ensemble du corps dans un vaste réseau de communication cellulaire corps-esprit (Pert, 1999).

Si la première prémisse d’un modèle explicatif des mécanismes en jeu dans la psychologie énergétique est l’idée qu’il existe des énergies qui peuvent être influencées de sorte à avoir un impact sur la santé mentale et physique, la seconde prémisse est que l’énergie transporte des informations. A tel point que les praticiens psycho-énergéticiens peuvent influencer les énergies du corps et modifier les informations stockées qui sous tendent les processus psychologiques. (...).

Ces notions sont expliquées et développées lors des formations longues d'EFT menant au titre de Praticien EFT Clinique. Renseignements : www.ifpec.org.

mer.

16

déc.

2015

Développer l'alliance thérapeutique avec le cheval

Cette journée s'adresse à des thérapeutes qui souhaitent améliorer leur présence et leur alliance thérapeutique pour le plus grand bénéfice de leurs patients, en travaillant leur qualité relationnelle avec la sensibilité des perceptions propre au cheval. La première formation qui s'est déroulée le 5 novembre dernier, animée par Corinne Chaussemy, équicoach éthologue équin (www.equicoaching.pro) et a été particulièrement dense en émotions.

Cette journée a permis aux participants qui témoignent dans la vidéos ci-dessus de prendre conscience de leur propre champ énergétique et de son influence sur le plus perfectionné et le plus sensible des détecteurs : le cheval. Grâce à l'exceptionnelle présence des équidés, les stagiaires ont obtenu un feedback immédiat de la qualité de leur présence. Ils ont appris à maitriser leur « bulle énergétique » et à prendre conscience des croyances et schémas qui les limitent et ont pu commencer à les transformer.

Cette journée s'est déroulée à l’Ecurie privée des Ollagnons à Mornant, à 30 mn au sud de Lyon (www.ecuriesdesollagnons.fr). Le groupe est limité à 12 personnes seulement. D'autres journées de ce types sont en préparation et vous pourrez découvrir le programme sur www.ifpec.org. Les différentes techniques d’approche et de mise en mouvement du cheval sont expliquées en détail et démontrées devant vous et vous disposez du temps nécessaire pour une intégration de la pratique grâce à de nombreux exercices en carrière ou en manège avec des chevaux. Vous travaillez aussi bien en groupe qu’en individuel et vous aurez un feedback personnalisé sur votre lien avec le cheval et les axes d’amélioration pratiques.

"La science de la psychologie énergétique", une conférence de Jean-Michel GURRET

mar.

05

déc.

2017

Lancement du deuxième Congrès Européen de la Psychologie Énergétique

Lire la suite 0 commentaires

dim.

05

mars

2017

L'état de la recherche dans le domaine de la psychologie énergétique

Les modalités de la psychologie énergétique (PE) ont été étudiées par plus de 100 chercheurs dans au moins sept pays. À partir de 2016, plus de 80 études ont été publiées sur les modalités de cette nouvelle branche de la psychologie. Nous disposons de 43 essais randomisés controllés publiés sur les approches de psychologie énergétique. Quatre méta-analyses ont également été réalisées. Trois d'entre elles ont démontré de grandes tailles d'effet et la quatrième a montré une taille d'effet modérée.

Les résultats de ces études ont été publiés dans plus de 15 différents revues évà comité de lecture, y compris le Journal of Clinical Psychology, le Journal of Nervous and Mental Disease et les revues APA Psychothérapie : théorie, recherche, pratique, formation et examen de la psychologie générale . Bien que de nombreuses questions importantes restent à résoudre, un gros travail de fond a déjà été réalisé. 

La prochaine étape de la recherche dans le domaine de la psychologie ébergétique consiste à explorer les mécanismes d'action de ces modalités et à étudier les changements physiologiques en utilisant des outils comme les puces à ADN, les MEG (magnéto-encephalographie), les IRMf et les TEP et les neurotransmetteurs et les dosages hormonaux. 

"La discussion sur les mécanismes de traitement est intéressante, d'autant plus que nous ne savons pas vraiment comment fonctionne une psychothérapie. Théoriquement, chaque méthode a sa formulation, mais les mécanismes physiques sous-jacents sont plus difficiles à discerner. Et quand une explication du mécanisme de fonctionnement est découverte, elle ne fait que poser encore plus de questions. C'est pourquoi il est remarquable que des mécanismes physiologiques soient déjà découverts pour la psychologie énergétique, même si elle est plus jeune et plus surprenante que des méthodes plus établies ... ».

Vous pourrez télécharger ci-dessous des rapports de recherches qui sont également disponibles sur le site de l'ACEP : http://www.energypsych.org/?Research_Landing

Lire la suite 0 commentaires

mer.

20

janv.

2016

Une première conférence de l'IFPEC sur la psychologie en Algérie

L'IFPEC a répondu  à l'invitation de l'Association pour l'aide, la Recherche et le Perfectionnement en Psychologie, la SARP, pour une conférence sur la psychologie énergétique, le 19 janvier, qui s'est tenue à Alger au siège de l'association.  Plus de 80 professionnelles et professionnels de la santé (psychologues, psychiatres, médecins, dentistes,etc.) ont assisté à la présentation de Jean-Michel Gurret, président de l'IFPEC, avec un vif intérêt. Le haut niveau des participant(e)s, dont plusieurs sont maîtres de conférences, enseignant(e)s dans des fac d'Alger ou de France a orienté le débat sur la compréhension des modalités de fonctionnement de la psychologie énergétique. Se basant sur les études scientifiques les plus récentes en matière de neurosciences et psychologie énergétique, JM Gurret a illustré son intervention avec de nombreux exemples, effectué une démonstration à la demande du public et répondu durant une heure trente à un feu nourri de questions.

La SARP est une association scientifique qui regroupe des enseignants, des chercheurs de l'Université d'Alger ainsi que de nombreux psychologues praticiens. Ses missions essentielles sont d'intervenir en matière de prévention et d'aide psychologique, d'oeuvrer pour le développement de la recherche en psychologie et science de l'éducation ainsi que l'amélioration de la formation des psychologues. Elle édite également et diffuse des tests et supports de soutiens psychologique et offre des prestations de service en matière d'aide psychologique, de recherche, d'évaluation des potentiels et d'édition.

Le centre d'aide psychologique dispose de deux structures dont l'une est située à Sidi-Moussa et assure une aide et une prise en charge psychologique ainsi qu'une assistance psychosociale pour des personnes victimes de violences. La seconde, installée à Dely-Ibrahim, est consacrée à la fois à la prise en charge de personnes en situation de souffrance mentale et à la supervision des praticiens dans leur pratique clinique quotidienne.

7 commentaires

ven.

18

déc.

2015

Quelle place pour l'énergie dans la psychologie énergétique ?

Malgré le nombre grandissant d’études confirmant leur efficacité, l’adhésion du corps médical aux méthodes de la psychologie énergétique est limitée par l’usage vague du terme d’ « énergie » dans le nom du champ et ses cadres explicatifs. Dans cette étude le psychologue et chercheur David Feinstein, Ph.D. (1), se penche ici sur la question de savoir si le concept d’ « énergie » est nécessaire pour expliquer intégralement les résultats cliniques observés à la suite de traitements en « psychologie énergétique ».

Des éléments de preuve ont étés découverts, montrant que des modulations dans trois types d’énergies – les signaux électromagnétiques, les ondes cérébrales et les champs énergétiques – confèrent aux protocoles de psychologie énergétique leur capacité à modifier rapidement des schémas cérébraux bien établis. Les signaux électromagnétiques qui atténuent l’état d’alerte dans l’amygdale varient selon la stimulation de points d’acupressure choisis (ou acupoints). La stimulation d’acupoints génère aussi la production d’ondes delta, qui neutraliseraient les voies neuronales responsables des peurs non adaptées. De plus, les champs énergétiques qui organisent l’activité neuronale offrent une solution potentielle à un dilemme neuroscientifique. Les modèles neurologiques conventionnels n’expliquent pas comment les différentes activités cérébrales impliquées dans le traitement d’informations se coordonnent. Tout comme il a été prouvé que les champs électromagnétiques organisent l’activité cellulaire liée à la cicatrisation, les champs énergétiques pourraient organiser les processus neurologiques. La disparition rapide de souvenirs envahissants bruts qu’accomplit la psychologie énergétique est partiellement imputable à la capacité qu’a la stimulation de points d’acupuncture à impacter directement ces « champs organisants ». Un modèle de travail destiné à expliquer les résultats des traitements en psychologie énergétique se fonde sur trois axiomes concernant les champs électromagnétiques et les énergies plus « subtiles » en psychothérapie : 1) l’énergie est une dimension omniprésente du corps et de l’esprit qui peut être influencée de sorte à obtenir un résultat particulier sur l’un ou l’autre ; 2) l’énergie est un vecteur d’information ; et 3) les interventions cliniques peuvent mobiliser les voies par lesquelles les champs énergétiques s’influencent entre eux et influencent l’activité neuronale par résonance.

(1) Une partie de cette étude est reproduite ici avec la permission de David Feinstein et de Dawson Church, son éditeur (Energy Psychology Press).

Lire la suite

mer.

16

déc.

2015

Développer l'alliance thérapeutique avec le cheval

Lire la suite

mar.

24

nov.

2015

EFT et cancer : une formation à suivre

Lire la suite

ven.

20

nov.

2015

L'EFT POUR UNE TRAGÉDIE QUI N'A PAS DE SENS

EFT : La Méthode Simplifiée
EFT : La Méthode Simplifiée

Voici la traduction en français du texte de Dawson Church traduit par Liz Libbrecht :

Chers Amis,

Nous vivons dans un monde où les actualités regorgent de tragédies qui n’ont pas de sens : des attaques terroristes aux fusillades dans des écoles, en passant par toutes sortes d’actes de violence gratuite.
Ces tragédies peuvent nous perturber et nous bouleverser. Souvent nous nous sentons impuissants parce que nous avons l’impression qu’il n’y a rien que nous puissions faire pour les éviter ou pour aider ceux qui en sont victimes.
Pourtant, il y a toujours une chose que nous pouvons faire : adopter une attitude intérieure de calme, d’amour, de paix et de compassion. Quand nous sommes troublés, inquiets, en colère ou que nous nous sentons coupables ou tristes, nous ne pouvons pas vraiment aider ceux qui nous entourent. Par contre, lorsque nous cultivons la paix intérieure malgré ces tragédies insensées autour de nous, nous projetons des signaux lumineux d’amour et de compassion pour tous ceux qui nous entourent. A partir de cette posture intérieure forte, nous sommes mieux armés pour répondre de façon juste et efficace à la souffrance dans le monde.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

11

sept.

2015

Pourquoi choisir l'IFPEC pour apprendre l'EFT ?

Logo de l'IFPEC

Si vous hésitez encore où vous former à l’EFT ainsi qu’à la psychologie énergétique, voici 7 bonnes raisons de choisir l’IFPEC, l’Institut Français de Psychologie Énergétique Clinique.

L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est l’outil le plus connu des techniques regroupées au sein de la famille de la Psychologie Énergétique. C’est à la fois une technique d’auto-aide, pour travailler sur soi-même et en même temps une modalité thérapeutique efficace, utilisée en cabinet et en institution par des professionnels de la santé mentale, psychologues, psychiatres, psychothérapeutes et praticiens d’origines diverses. La manière dont est enseignée l’EFT varie bien évidemment en fonction de l’école et de la formation initiale des formateurs(trices). Il est donc important de vous renseigner initialement sur le parcours et les compétences et l’expérience de la (ou les) personne(s) qui se chargeront de vous transmettre ses connaissances.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

11

sept.

2015

Pourquoi faut-il profiter des vacances et laisser les enfants bouger un maximum, se chamailler et se bagarrer !

Pourquoi faut-il profiter des vacances et laisser les enfants, les garçons principalement, bouger un maximum, se chamailler et se bagarrer! Et pieds nus surtout !
Pourquoi faut-il profiter des vacances et laisser les enfants, les garçons principalement, bouger un maximum, se chamailler et se bagarrer! Et pieds nus surtout !
Lire la suite 1 commentaires

dim.

12

avril

2015

Une semaine de rêve pour une formation certifiante à l'EFT avec les dauphins de la Mer Rouge

Dauphins de la mer rouge

Imaginez une semaine de rêve au cœur d’un lagon (en forme de cœur !) de la Mer Rouge en train de vous former à l’EFT (niveau 1 certifiant), tout en alternant les moments de travail et de nage avec les dauphins sauvages…

Nous vous proposons une semaine inoubliable du 29 août au 5 septembre 2015 au cours de laquelle vous vous initierez aux fondamentaux de l’EFT (Emotionnal Freedom Techniques).

L’EFT est un outil de développement personnel et professionnel qui permet un travail rapide et puissant sur les croyances qui nous limitent ainsi que sur les traumatismes et les chocs émotionnels passés. Il est désormais possible de lever les freins qui nous empêchent de nous réaliser pleinement, comme c’est le cas avec les phobies ou encore une anxiété excessive. L’EFT, couplée à d’autres techniques qui vous seront enseignées durant cette semaine, permet dans un premier temps d’identifier ces freins, puis de faire sauter les verrous. Vous serez alors à même de vivre différemment, libéré(e) des peurs qui bloquent votre épanouissement personnel.

Lire la suite

mar.

15

juil.

2014

16ème conférence de l’ACEP à Phoenix, Arizona

Bruce Ecker et David Feinstein lors du congrès de Phoenix (photo JM Gurret)
Bruce Ecker et David Feinstein lors du congrès de Phoenix (photo JM Gurret)

Participer à la conférence de l’ACEP est une occasion exceptionnelle et unique de faire le point sur les formidables avancées des techniques énergétiques utilisées dans le domaine de la psychologie. L’ACEP, l’association américaine de psychologie énergétique, regroupe plusieurs milliers de praticiens dans le monde entier, psychologues et thérapeutes utilisant une ou plusieurs techniques énergétiques parmi lesquelles l’EFT est la plus connue. Cette année, fin  mai début juin, ce congrès a regroupé plus de 500 participants sous le soleil de plomb de l’Arizona.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

17

sept.

2013

La routine énergétique en EFT

Lire la suite 1 commentaires

ven.

13

sept.

2013

Prendre votre santé en main avec l'EFT

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

août

2013

L’EFT, une nouvelle méthode de psychologie énergétique

Le magazine "Votre santé" a publié un entretien avec Jean-Michel Gurret, sur le thème : “Devenir son propre thérapeute avec un nouvel outil d’autoguérison”


L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est une technique de libération émotionnelle

Elle fait partie de la famille des thérapies énergétiques qui consiste à rééquilibrer les flux énergétiques circulant le long des méridiens. Cet équilibre est nécessaire au maintien d’un bon état physique et émotionnel de l’organisme.

Pour lire la suite cliquez sur ce lien : http://www.votre-sante.com/ (lien n'existant plus)

1 commentaires