"Mon cahier, je vis mieux avec l'EFT " est paru aux Editions Leduc.S

Trouvez un thérapeute : cliquez sur la carte

Annuaire praticiens EFT

Une formation courte à l'EFT - LYON - PARIS - LILLE

Les personnes qui souhaitent effectuer une formation à visée coaching et approfondir leur pratique de cet outil peuvent suivre un cursus plus court.

Pour LYON et PARIS, inscrivez-vous sur le site www.ifpec.org.

Pour LILLE, contactez directement l'organisateur SYMBIOFI pour les inscriptions : www.symbiofi.com

Pour tout renseignement, contactez Anne-Marie ou Nathalie  au 04 74 56 32 45 ou au 07 87 00 98 35.

Newsletter

L'IFPEC est un prestataire de formation continue enregistré auprès de la Préfecture. "Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat. En application de l'article L.6352-12 du code du travail. "

16ème conférence de l’ACEP à Phoenix, Arizona

Bruce Ecker et David Feinstein lors du congrès de Phoenix (photo JM Gurret)
Bruce Ecker et David Feinstein lors du congrès de Phoenix (photo JM Gurret)

Participer à la conférence de l’ACEP est une occasion exceptionnelle et unique de faire le point sur les formidables avancées des techniques énergétiques utilisées dans le domaine de la psychologie. L’ACEP, l’association américaine de psychologie énergétique, regroupe plusieurs milliers de praticiens dans le monde entier, psychologues et thérapeutes utilisant une ou plusieurs techniques énergétiques parmi lesquelles l’EFT est la plus connue. Cette année, fin  mai début juin, ce congrès a regroupé plus de 500 participants sous le soleil de plomb de l’Arizona.

Le sommet mondial des techniques énergétiques

Plus de 60 conférences de haut niveau, la présentation des plus récentes recherches dans le domaine de la psychologie énergétique (PÉ), la rencontre avec les spécialistes les plus pointus et l’accès à des formations d’exception avant et après le congrès : cette conférence concentre la fine fleur de la connaissance de ce secteur et nous permet en un temps record d’engranger une masse énorme d’information.

 Parmi les conférences plénières, notons celle de Bruce Ecker, le co-développeur (avec son épouse Laurel Hulley) de la Thérapie de la Cohérence (Coherence Therapy). En examinant des milliers de cas, ils ont noté que l’ont observe généralement deux types de progrès en thérapie. Le premier type concerne les changements progressifs : les clients apprennent à se comporter d'une nouvelle manière, et quittent progressivement leurs anciennes habitudes. Comme par exemple l’apprentissage de techniques de relaxation pour contrer l'anxiété. Bien que cela fonctionne, le client doit maintenir ses efforts pour apprendre et entretenir le nouveau comportement. Celui-ci est néanmoins susceptible de s’effondrer si l'ancien schéma est réactivé.

Le deuxième type de progrès implique un changement transformationnel : quelque chose se produit lorsque les symptômes du client changent rapidement, considérablement et de façon permanente. Ces avancées thérapeutiques sont libératrices pour les clients et exaltantes pour leurs thérapeutes, bien qu’il n’y ait jusqu’ici pas de vraie compréhension des phénomènes engagés.

Fait intéressant, aucune approche singulière n’a le monopole sur ces transformations radicales, car elles se produisent avec de nombreuses et  différentes techniques et modalités thérapeutiques. Ecker et Hulley ont recherché les « ingrédients actifs » et les conditions nécessaires à ces changements thérapeutiques rapides et permanents.

Ils en sont venus au point de noter que reconsolidation de la mémoire est au cœur du processus sous-jacent, lié à ces changements radicaux et rapides. Pour que de réels changements se produisent, le nouvel apprentissage doit avoir lieu au sein des anciennes voies neurales, en « décâblant », puis en « recâblant » les vieux circuits. Une fois que le cablâge obsolète a été reconfiguré, l’ancienne réponse ne peut plus être re-déclenchée. La nouvelle réponse est désormais permanente.

Après avoir disséqué et étudié un grand nombre de cas, ils ont séparé le processus de changement en trois étapes : (1) la réactivation du schéma cible, (2)  le guidage du client vers une expérience contradictoire ou en décalage et enfin (3) la répétition et le renforcement du nouveau schéma.

Suite à cette présentation, David Feinstein, Ph.D. a animé un atelier avec Bruce Ecker sur la pertinence de la reconsolidation de la mémoire avec la psychologie énergétique. Ce qui est passionnant et important pour notre domaine, c'est que ces trois étapes sont intégrées dans la plupart des protocoles de EP dont MATRIX REIMPRINTING et certains types de recadrages enseignés à l’IFPEC.

1) Nommer, engager, et activer le schéma;

2) Guider le client à expérimenter une déprogrammation expérientielle

3) Répéter et renforcer le nouveau schéma. La psychologie énergétique travaille en juxtaposant le stimulus traumatique avec une réponse de relaxation qui déconditionne alors le stimulus original, en stimulant les points d'acupuncture.

Là où l’EFT et la Psychologie Énergétique ont un avantage sur la plupart des autres thérapies c’est que, en étant capable de neutraliser la réaction de stress liée à une mémoire ou un déclencheur, le client vit l'expérience de désactivation presque instantanément. La mémoire ou le déclencheur sont mentalement activés mais la réponse au stress initiale n’est plus revécue.  Pour arriver aux mêmes résultats avec d’autres méthodes cela demande de nombreux efforts et une très grande efficacité clinique.

Téléchargez la lettre de l'ACEP de juillet 2014 avec de nombreuses informations sur le congrès de Phoenix.
Cette lettre est uniquement rédigée en anglais.
ACEP_TheEnergyField_July2014.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

Écrire commentaire

Commentaires : 0